Historique du Lycée Jean Zay

 

Chronologie du Lycée Jean Zay

 

1939 : Ouverture de l'école primaire des jeunes filles

1944 : Des bombardements atteignent l'école
 
1949 : Inauguration du collège Jean Zay
 
1961 : Fin de la construction du bâtiment D et Rattachement au lycée Jeanne d'Arc
 
1968 : La révolution tranquille, détachement du lycée Jeanne d'Arc
 
1969 : Fin des internats et construction du bâtiment E et du self
 
1970 : Premiers délégués
 
1973 : Le collège devient mixte
 
1974 : Le collège devient établissement secondaire
 
1990 : Construction du C.D.I
 
1999 : Une tempête fait des dégâts au lycée
 
2013 : Inauguration du bâtiment G
 
 
 
Texte : réalisé par des élèves de la classe de Seconde 8 du Lycée Jean Zay (année scolaire 1999-2000).

Qui était Jean Zay ?

Né en 1904 à Orléans

Étude au lycée Pothier; lauréat du concours général en Lettres

Journaliste puis avocat en 1928 au barreau d'Orléans

En 1931 à 27 ans il devient député.

En tant que membre du Parti Radical il participe en 1936 au
Front Populaire en étant ministre de l'Éducation Nationale et
des Beaux Arts:

  • Il instaure la scolarité obligatoire jusqu'à 16 ans
  • Il reforme les programmes et les structures du lycée :
  • Développement des activités de plein air
  • Invente le Bibliobus
  • Initiateur du premier festival de Cannes

Juif, franc-maçon, défenseur de la 3e République et de l'école publique, résistant à Hitler il est arrêté à Rabat en 1940 et est emprisonné après le procès de Riom. Il est assassiné par la Milice Française le 20 juin 1944.

Le fait qu'un lycée porte son nom n'est pas anodin: Jean Zay représente l'idée d'une République sociale et d'une école laïque fondées sur la Liberté, l'Égalité et la Fraternité. Ces valeurs sont partagées au lycée Jean ZAY. Sur décision de M. François Hollande, Président de la République, Jean ZAY entre au Panthéon le 27 mai 2015.