Opération Monge au lycée Jean Zay

Mardi 9 et 16 mars 2021

Etudiants X 1

Etudiants X 2

Les mardis 9 et 16 mars 2021, lors de trois sessions d’une heure, plus de 120 élèves de classes de seconde et de première ont pu participer à l’opération Monge* menée par de jeunes étudiants de première année de l’école polytechnique de Paris, (Gaspard Monge étant un des fondateurs de l’X).

Isabeau, Guillaume, Paul-Henri et Gatien ont évoqué leur parcours scolaire (certains venant de lycées de province, d’autres de lycées parisiens) et leur formation exigeante en sciences en CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Ecoles) ainsi que leur intégration toute récente à la prestigieuse école Polytechnique qui leur permettra d’obtenir un diplôme d’ingénieur.

Dans les classes préparatoires aux grandes écoles scientifiques, les étudiants ont un grand nombre d’heures de mathématiques et de sciences physiques. Le travail y est intense et comprend des devoirs de 4h hebdomadaires et des épreuves orales régulières (les fameuses « Khôlles »). Il est indispensable de savoir s’organiser afin de travailler régulièrement et efficacement mais aussi de prendre du temps pour se reposer et se divertir. Toutes les disciplines sont importantes, y compris les disciplines littéraires et les langues qui pourront servir lors de poursuites d’étude à l’international. Isabeau a également insisté sur le fait que les filles ne devaient pas avoir peur de faire des sciences car elles y réussissaient aussi bien que les garçons.

Pour intégrer l’école Polytechnique, la voie royale est le concours passé après deux années de préparation en CPGE, mais quelques places sont aussi réservées pour des élèves ayant suivi un cursus universitaire (50 places sont prévues en 2022). De manière générale, on peut intégrer une école d’ingénieur en 1ère ou 2ème année après l’obtention d’un BTS, d’un BUT ou d’une licence universitaire, en suivant une admission parallèle (sur dossier ou par concours suivant les écoles).

Les quatre étudiants de Polytechnique qui ont partagé leur expérience avec les lycéens de Jean Zay ne savent pas encore précisément quel métier ils feront plus tard. Leur formation d’ingénieur est généraliste et ils ont présenté les nombreux domaines dans lesquels les futurs ingénieurs peuvent travailler : la santé, l’environnement, l’agroalimentaire, la finance, l’industrie, l’aéronautique, le génie civil etc.

Les écoles d’ingénieurs sont très diversifiées et offrent un nombre de places important (supérieur aux effectifs des classes préparatoires). Les étudiants ont insisté sur le fait que 96 % des ingénieurs diplômés ont été embauchés dans les six mois après leur sortie de l'école et que, dans ce métier, le taux de chômage est seulement de 3,3 %.

A l’issue de la présentation, les lycéens ont pu poser des questions et échanger plus personnellement avec les étudiants. Gageons que l’enthousiasme et le parcours d’Isabeau, Guillaume, Paul-Henri et Gatien auront suscité quelques vocations parmi les élèves du lycée Jean Zay !

 

*Le Pôle Diversité et Réussite de l’École Polytechnique déploie ses actions auprès des lycéens et lycéennes dans le but de promouvoir les études scientifiques et ses filières d’excellence auprès d'élèves qui pourraient manquer d’assurance ou de confiance en soi et hésiteraient à se lancer dans des études débouchant sur des Écoles d’Ingénieurs. La finalité de ce dispositif est de contribuer à élargir la diversité et la mixité sociale des filières d'excellence.